Dès 1701 Saint Jean Baptiste De La Salle, fondateur de la Congrégation des Frères des Écoles Chrétiennes, envoie à Troyes l’un de ses compagnons pour y tenir une école dans des locaux dépendants de la paroisse Saint Nizier .
Cette école déjà connue sous le nom de « Saint Pierre » émigre en 1861 rue du Cloître Saint Pierre ( l’actuelle rue Mitantier) puis rue du Cloître Saint Etienne ( actuellement site du Goupe  Saint Joseph )
Vers 1890, l’école Saint Pierre s’installe Impasse de la Visitation. Ce sont des Laïcs qui maintiennent l’école au départ des Frères en 1904 lors de La séparation de l’Église et de l’État et de la volonté de voir disparaître les Congrégations. Les Frères en reprennent la direction de 1941 à 1972, date à laquelle la tutelle devient diocésaine.
En 1961 l’école Saint Pierre, qui est en fait une École primaire de garçons et un Cours complémentaire, est liée à l’État par un Contrat Simple.
Le Cours Complémentaire regagne les locaux du Petit Séminaire 6 rue de l’Isle en 1972.
Le Contrat d’Association avec l’État est signé en 1978 et c’est à cette date que l’établissement prend officiellement son nom de Collège Saint Pierre.
Le Collège Saint Pierre accueille les premières élèves filles en 1986.
La vocation Lasallienne de l’établissement a toujours permis l’accueil de tous les enfants et en particulier des enfants en difficulté. Cette vocation ne s’est jamais démentie malgré le changement de Tutelle. La mise en place des classes de 4ème et 3éme technologiques jusqu’en 1998 confirme bien cet intérêt toujours actuel pour les élèves qui auraient besoin d’une pédagogie adaptée à leurs besoins
Les bâtiments
 
Dès le XIIIe siècle, le quartier est appelé l’Isle de Troyes en raison de sa situation géographique entre deux bras de Seine et la rivière de la Planche Clément. Ce nom se communique à l’ancien Prieuré de Notre Dame en l’Isle.
Fondé en 1222 par les Chanoines du Val des Écoliers, il devient un prieuré simple réuni à la manse abbatiale par l’Evêque Bossuet qui y place le Grand Séminaire sous la direction des prêtres de la Mission.
Sous la Terreur il sert de prison pour tous ceux qu’on appelle alors les « suspects ». Avec le Concordat de 1801 s’ouvre une nouvelle ère pour l’Église de France. Le Grand Séminaire reprend alors une vie nouvelle . Avant d’être restitué en 1816 à l’Evêque de Troyes, les bâtiments du Séminaire sont en partie affectés au logement des troupes, les jardins servant de lieu d’exercice pour la cavalerie. Un décret de Napoléon limite au même moment le nombre de séminaristes.
C’est en fait en 1943, après bien des rebondissements, que Monseigneur Lefebvre signe l’acte définitif d’acquisition des bâtiments de Notre Dame en l’Isle.
Le Collège Saint Pierre établit ses locaux dans la partie des bâtiments appelés Petit Séminaire ou Séminaire Marguerite Bourgeoys et une entrée est faite au numéro 6 de la rue l’Isle. Ces locaux seront en fait rebâtis dans les années 50.
Situé à l’intérieur du Bouchon de Champagne, le Collège Saint Pierre en l'Isle est  un collège urbain sous tutelle diocésaine accueillant en grande majorité des élèves habitant le quartier.
HISTORIQUE
Groupe Scolaire
Saint Pierre en l'Isle
Conditions - Copyright 2009
About - Contact